4 x 3


Quatre par trois.
C'est le nom du format des grandes affiches sur le quai du métro, à Paris.

Tout simplement parce qu'elles font quatre mètres sur trois.
Quand on s'en approche, on ne distingue rien d'autre que des points colorés, cyan, magenta, jaune et noir, dont la taille et la densité

créent les autres couleurs et dessinent le motif.
C'est un principe d'impression qui se nomme "offset".

Il y en a qui aiment arracher. Le papier peint, les peaux mortes sous les pieds. Arracher les affiches qui pendouillent au vol, ou très consciencieusement

sur les panneaux en friche, ça permet d'utiliser les effets de matière et les abstractions qu'elles deviennent alors, pour composer une image

qui vibre au-delà du descriptif.

Cette série est née par les lambeaux, les morceaux qui finissent dans l'oubli, que personne ne regarde.

 

Période > avril 2018
Format (en cm) > 36 x48
Starring > magazines, lambeaux d'affiches,

papier doré (ferrero rocher), scotch à paillettes

 

indigo girl

bye bye coincidence

oui.

tiger dream

glou glou

basses fréquences